396 226 visites 6 visiteurs

COMPTE RENDU DU TOURNOI MÈRES FILLES 2018

12 février 2018 - 22:46

Quel autre sport permettrait un tel après-midi???

Elles étaient très nombreuses à être inscrites au tournoi mères filles ce dimanche 11 février… 47 participantes réparties dans 6 équipes. Pour les filles, les catégories concernées allaient de U11 à 18. Les deux précédentes éditions avaient vu des équipes de filles l’emporter, mais les mères venaient avec la ferme intention de ne pas s’en laisser imposer.

Les 21 matchs disputés pendant l’après-midi ont été chaudement disputés, bien qu’aucun prix particulier n’était promis à l’équipe gagnante, si ce n’est une bise de Lilian… Ce qui, avouons-le, pouvait constituer une source de motivation pour certaines.

Même si parfois certains matchs joués par les mères ressemblaient à des matchs de rugby, c’est bien de basketball dont il s’agissait. Tout au long de l’après-midi, les matchs se sont enchaînés, les rires ont fusé chaque action loupée étant prétexte aux fous rires et les douleurs ont progressivement commencé à faire leur apparition chez certaines…

Les gagnantes ont été désignées au nombre de points obtenus (3 pour une victoire, 2 pour un nul et 1 pour une défaite). Ce fut serré, mais ce sont les Azalées qui ont terminé premières avec 19 points, suivies des Rouges (une autre équipe de filles) avec 17 points. En troisième position on retrouvait les Indigos, puis les Menthes et les Prunes.

Bravo à Iris, Manon, Élia, Lisa, Clara, Romane et Lili pour le beau basket montré tout au long de l’après-midi.

Pour certaines, la journée était exclusivement basket avec une participation au basket détente le matin (10h-12h), le tournoi mères/filles de 13h30 à 17h puis déplacement pour assister à un match du MSB de 18h30 à 20h.

À l’issue de la journée, des récompenses offertes par la mairie de Fresnay ont été remises :

  • Joueuse MVP du tournoi : Iris Tessier
  • Entre-deux le plus disputé : Béatrice et Camille Né (remporté par Béatrice)
  • Plus grande gueule qu’on entendait plus après 2 matchs : Fabienne Tessier
  • Trio mères-filles : Salomé, Fantine Legros et Mélinda Dufetel
  • Plus belle chute : Carole Lefèvre (au moment de la photo d’équipe)
  • Plus beau cri d’avant match : les Prunes (à la une, à la deux, à la prune !)

Et ça continue avec le basket féminin le samedi 10 mars avec le festival féminin organisé à Fresnay par le Comité départemental de basket.

PS : l’an prochain, ce sera des t-shirts tailles hommes !

Vous pouvez revoir en quasi intégralité 8 matchs parmi les 21 disputés cet après-midi sur notre chaîne YouTube :

Playlist tournoi mères filles 2018

 

 

Citations

Jean-Luc Roblin, président du Basket Club Fresnois :

« Ce tournoi, c’est avant tout beaucoup de rigolade ! Tant pour les filles que les mères, c’est devenu un moment attendu du calendrier. La preuve, avec 47 inscrites, c’est notre meilleure participation depuis 3 ans, tant chez les mères que chez les pères »

« Après deux éditions, où tout le monde a pu voir que n’importe qui pouvait participer, beaucoup de réticences quant à la condition physique ont été levées. Maintenant, tout le monde sait que n’importe qui peut participer ! »

Iris, joueuse de l’équipe des Azalées (filles) :

« Ça fait des mois que ma mère me promet une grosse défaite… Et ben maman, c’est moi qui ai gagné ! Je n’ai pas cédé à ses menaces de me couper le téléphone portable si je la laissais pas gagner ! »

Éric Rondeau, vice-président du BCF :

« Quel bel après-midi ! C’est une ambiance totalement différente du tournoi pères fils, tant sur le terrain que dans les gradins. C’est plus détendu avec les mères, bien que je trouve que certains matchs sont très intenses. »

« Je ne vois pas quel autre sport permet de réunir toutes les générations comme c’est possible avec le basket. Dans quel autre sport pourrait-on faire jouer ensemble une fille de 10 ans, sa sœur de 17 et leur mère de 50 tout en étant équitable ? » 

Romane, joueuse de l’équipe Cobalt :

« Cela crée une ambiance, cela renforce des liens… Toutes les petites histoires, les petits conflits sont effacés… J’étais fâchée avec certaines et de jouer ensemble a permis d’oublier tout ça et de repartir à neuf. J’ai pourtant mon petit caractère… »

Carole, mère de joueuse de l’équipe Cobalt :

« Même si je joue tous les dimanches matin en détente avec ma fille, ce tournoi c’est différent. C’est vraiment l’occasion de se retrouver entre mères et de s’amuser. C’est un des moments forts de mon année… La première année avait été très dure physiquement. Mais là, j’ai beaucoup progressé et je réussi à shooter en direction du panier. »

Béatrice, mère de joueuse de l’équipe Prune :

« Au BCF, on vient pour y faire jouer ses enfants puis avec le temps, des liens se tissent et on y reste pour nous autant que pour les enfants. »

Camille, joueuse de l’équipe Cerises (mères) :

« Aujourd’hui, ça ne s’est pas joué à grand-chose… À une victoire près, on pouvait remporter le tournoi… L’important c’était de passer du bon temps entre copines et mères de copines. J’admire ma mère, elle se débrouille bien pour son âge. »

 

Chiffres clés

47

Nombre de participantes cette année

3

C’est la 3e fois qu’une équipe de filles gagne le tournoi

6

C’est le nombre d’équipes

3

Nombre d’équipes de mères

6

C’est la durée des matchs en minutes

21

C’est le nombre matchs joués en tout

3

C’était la 3e édition du tournoi mères filles

 

 

 

Commentaires

CLASSEMENTS